LELIeVRE MUGUETTE  1934  2020 avis de deces  NecroCanada

LELIeVRE MUGUETTE 1934 2020

À Laval, le jeudi 10 décembre 2020 est décédée, à l’âge de 86 ans, MUGUETTE LELIÈVRE.
Elle laisse dans le deuil sa soeur Fernande, ses frères Adélard (Carmelita) et Vianney, ainsi que ses neveux et nièces, plusieurs autres parents et amis.
En raison des circonstances actuelles, les funérailles auront lieu dans l’intimité de ses proches, dans une ultérieure.
Vous êtes invités à transmettre un message de sympathie à la famille en appuyant sur la touche « message de sympathies » plus bas .
1934 2020

Nos plus sincères sympathies à la famille et aux amis de LELIeVRE MUGUETTE 1934 2020..

magnus poirier

Décès pour la Ville: Laval, Province: Quebec

avis deces LELIeVRE MUGUETTE 1934 2020

avis mortuaire LELIeVRE MUGUETTE 1934 2020

Cette page d archive est une cache qui a pour but la vérification de la licitée du contenu de l hyperlien et peux avoir changé dans l intervalle. Accédez a SOURCE ci-dessus pour aller a la page originale.
Posted in avis décès, Canada, Laval, magnus poirier, obituary, Quebec and tagged .

Sympathies message

  1. Muguette fut une connaissance alors que nous n’étions qu’étudiants. Une personne inspirante pour les jeunes du temps, avec sa douce fougue et son franc-parler aux accents délicats. Elle est toujours demeurée quelque peu intriguante, peut-être est-ce l’écart d’âge qui sait, ou sa façon unique d’être. Cela la rendait fascinante à nos yeux. Et on l’aimait justement parce qu’elle apportait cette lumière brillante aux jours parfois gris du moment. On ne pouvait résister à ce charme rassembleur qu’elle propageait autour, à son propre insu. Et elle semblait toujours un brin surprise, sans fausse modestie, quand on lui rappelIait la force de son charme. Lui faire part de l’amplitude de son aura un peu magique, inexplicable, générait chez elle ce petit rire espiègle, sans malice, un peu gêné, qu’on lui connaissait si bien. Grande et modeste, disciplinée et joviale, cultivée et humaine, il serait impossible d’oublier la belle personne qu’elle a été pour plusieurs, même après toutes ces années d’absence… Et maintenant que cette absence se fait sentir un peu plus, je remets la main sur ce petit cadeau, longtemps oublié dans une placard, qu’elle avait offert à son éleve Hélène et à moi (aujourd’hui conjoints), il y a de cela bien des années: un pendule Odo artisanal. Plus jeunes, il nous avait fait drôle d’impression, objet un peu anachronique. Aujourd’hui, ce pendule arrêté représente la fin d’un parcours commun entre nous; et il reprend une toute autre signification en tant instrument battant la mesure du temps… Nous réactiverons ledit pendule en sa douce mémoire. Rituel apportant mince consolation, mais aussi cette forte impression que Muguette vivra toujours dans nos souvenirs les plus chers. Elle a été aimée et restera aimée, comme elle aimait ses élèves. Nos plus sincères sympathies vont à la famille et amis.



Ecrivez un message de sympathie, votre message sera publié publiquement sur la page

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

S'il vous plaît prendre note que toutes les informations personnelles telles que l'adresse civique, e-mail, numéro de téléphone seront supprimés de votre message de sympathie, afin de protéger votre vie privée. De plus, tout message contenant des commentaires non-respectueux ou utilisant un langage inapproprié ou toute forme de publicité sera également supprimé..