Jacqueline Estelle Gaudet  September 21 1924  July 27 2021 avis de deces  NecroCanada

Jacqueline Estelle Gaudet September 21 1924 July 27 2021

Jacqueline’s Obituary
(English translation below)
Son fils Raymond, ses filles Jeannette, Carmen, Lorraine et Jacqueline ont l’immense tristesse d’annoncer le décès de Jacqueline Estelle Gaudet (Grégoire) survenu le 27 juillet 2021 à l’Hôpital régional de Yarmouth, N-É. dans sa 96ème année. Outre ses enfants, elle laisse dans le deuil son frère Gervais Grégoire, son beau-frère Léonard Gaudet, ses gendres John Crook (Jacqueline), Albert Katz (Jeannette) et compagnon Jean-Paul Houet (Carmen) ainsi que nombreux neveux et nièces. La défunte a été précédée dans la mort par son époux Thomas Gaudet (2018), son frère Robert Grégoire (2008), ses soeurs Thérèse Grégoire Hébert (2012), Annette Grégoire Blumert (2020) et son petit-fils bienaimé Christopher Gaudet-Rainville (2002). Nous tenons à remercier les docteurs Michelle Dow, Jean-Louis Dugas, Dylan Engell, et Abraham Marais ainsi que le personnel du 4 Est de l’Hôpital régional de Yarmouth, le personnel des Soins continus de l’Hôpital régional de Digby et le personnel de la Villa Acadienne des soins attentifs prodigués à notre mère pendant les derniers mois de sa vie.
Née le 21 septembre 1924 à Saint-Maxime-de-Scott, QC, Jacqueline est la troisième d’une fratrie de cinq enfants issus de l’union de feu Joseph Grégoire et feu Alice Rhéaume. Ils formaient une famille très unie avec de nombreux oncles, tantes, cousins et cousines dont elle s’est souvenue avec tendresse toute sa vie. Les histoires de sa jeunesse au sein de cette grande famille québécoise installée dans la Beauce rurale depuis des générations ont nourri l’imaginaire de ses enfants : la tante qui gérait le bureau de poste, le magasin général et la banque provinciale au carrefour de Saint-Isidore, le grand-oncle qui a fait la Première Guerre mondiale, la première automobile au village, le villageois qui a construit un avion dans sa cour, les crues dévastatrices de la rivière Chaudière, ses « expéditions » en bicyclette lors de ses études, les réveillons de Noël, la rencontre de l’homme à qui elle a donné son cœur, la robe de bal confectionnée par un grand couturier pour le Bal des finissants à l’Université de Montréal, la tarte au mincemeat pour son jeune mari, la naissance de son premier enfant. Sa nièce Lucie Grégoire offre ces mots touchants : « Tante Jacqueline était tellement belle, tellement photogénique…. Un sourire ravageur et l’oeil pétillant, allumé et curieux ! Toujours prête à apprendre, intéressée par tout ! Elle aimait profondément le genre humain. C’était la fête quand elle venait passer la soirée à la maison. »
Scolarisée à Beauceville et à Saint-Isidore, Jacqueline fait son cours d’infirmière à l’Hôpital du Saint-Sacrement (Sainte-Foy, QC) et poursuit des études en hygiène publique du Victorian Order of Nurses à Montréal. De 1951 à 1952, elle fait du service à domicile pour le VON à Outremont. En 1952, elle épouse Thomas Charles Gaudet et le suit dans ses divers déplacements avec les Forces armées canadiennes : Halifax, Middleton, Greenwood, Chatham (NB), North Bay (ON), et Bagotville (QC). Après 25 ans de service avec les Forces armées, Jacqueline s’installe avec son mari à Weymouth, N-É où elle le soutient dans sa clinique dentaire, élève leurs cinq enfants, fait du bénévolat pour la santé mentale et chante à la Saint Joseph Church. En 1985, le couple s’installe définitivement à la Pointe-de-l’Église. À la Baie-Sainte-Marie, Jacqueline trouve son pays d’adoption et conçoit une profonde admiration pour la communauté acadienne, son histoire et son peuple. Elle fait partie de la Chorale de la Baie-Sainte-Marie et suit des cours de littérature canadienne et de beaux arts en auditrice libre à l’Université Sainte-Anne. Toujours attentionnée, elle est au service de ses voisines et amies. Sa foi religieuse inébranlable la porte à vivre activement ses croyances au quotidien.
L’incinération a eu lieu. Les funérailles et l’inhumation seront annoncés à une date ultérieure.
Un don peut être fait à l’Ordre des infirmières de Victoria www.von.ca/fr/faire-un-don
Her son Raymond, and daughters Jeannette, Carmen, Lorraine and Jacqueline are deeply saddened to announce the passing of Jacqueline Estelle Gaudet (Grégoire) on July 27, 2021 at the Yarmouth Regional Hospital, NS. in her 96th year. Besides her children, she is survived by her brother Gervais Grégoire, her brother-in-law Léonard Gaudet, her sons-in-law John Crook (Jacqueline), Albert Katz (Jeannette) and Jean-Paul Houet (Carmen) as well as many nieces and nephews. Jacqueline was predeceased by her husband Thomas Gaudet (2018), her brother Robert Grégoire (2008), her sisters Thérèse (2012), Annette Grégoire Blumert (2020), and her beloved grandson Christopher Gaudet-Rainville (2002). We would like to thank Drs Michelle Dow, Jean-Louis Dugas, Dylan Engell, and Abraham Marais as well as the staff of 4 East of the Yarmouth Regional Hospital, the Continuing Care staff of the Digby Regional Hospital and the staff of the Villa Acadienne for the attentive care lavished on our mother during the last months of her life.
Born September 21, 1924 in Saint-Maxime-de-Scott, QC, Jacqueline was the third of five siblings from the union of the late Joseph Grégoire and the late Alice Rhéaume. They were a close-knit family with many uncles, aunts, cousins and cousins whom she fondly remembered all her life. The stories of her youth within this large Quebec family, settled in rural Beauce for generations, have fuelled the imagination of her children: the aunt who managed the post office, the general store and the provincial bank at the crossroads of Saint- Isidore, the great-uncle who fought in the First World War, the first automobile in the village, the villager who built an airplane in his yard, the devastating floods of the Chaudière river, her « expeditions » by bicycle during her studies, Christmas Eve, meeting the man to whom she gave her heart, the ball gown made by a great designer for the graduation ball at the University of Montreal, the mincemeat pie for her young husband, the birth of her first child. Her niece Lucie Grégoire offers these touching words: « Aunt Jacqueline was so beautiful, so photogenic …. A devastating smile and a sparkling eye, lit and curious! Always ready to learn, interested in everything! She loved the human race deeply! . It was a party when she came to spend the evening at home. »
Schooled in Beauceville and Saint-Isidore, Jacqueline took her nursing course at the Hôpital du Saint-Sacrement (Sainte-Foy, QC) and pursued studies in public health at the Victorian Order of Nurses in Montreal. From 1951 to 1952, she did home service for the VON in Outremont. In 1952, she married Thomas Charles Gaudet and followed him in his various postings with the Canadian Armed Forces: Halifax, Middleton, Greenwood, Chatham (NB), North Bay (ON), and Bagotville (QC). After 25 years of service with the Armed Forces, Jacqueline moved with her husband to Weymouth, NS where she supported him in his dental clinic, raised their five children, volunteered for mental health and sang at Saint Joseph’s Church. In 1985, the couple settled permanently in Church Point. In la Baie-Sainte-Marie, Jacqueline found her adopted home and developed a deep admiration for the Acadian community, its history and its people. She was part of the Chorale de la Baie-Sainte-Marie and took Canadian literature and fine arts courses as an auditor at the Université Sainte-Anne. Always attentive, she was at the service of her neighbors and friends. Her unwavering religious faith lead her to actively live out her beliefs on a daily basis.
Cremation has taken place. Funeral and burial will be announced at a later date.
Donations may be made to the Victorian Order of Nurses www.von.ca/en/donate-now
To plant Memorial Trees in memory of Jacqueline Estelle Gaudet, please click here to visit our Sympathy Store.
Read More

September 21 1924 July 27 2021
Nos plus sincères sympathies à la famille et aux amis de Jacqueline Estelle Gaudet September 21 1924 July 27 2021..

meteghan funeral home

Décès pour la Ville: Meteghan, Province: Nova Scotia

avis deces Jacqueline Estelle Gaudet September 21 1924 July 27 2021

avis mortuaire Jacqueline Estelle Gaudet September 21 1924 July 27 2021

Cette page d archive est une cache qui a pour but la vérification de la licitée du contenu de l hyperlien et peux avoir changé dans l intervalle. Accédez a SOURCE ci-dessus pour aller a la page originale.
Posted in avis décès, Canada, Meteghan, meteghan funeral home, Nova Scotia, obituary and tagged , , , , , , , , , , , , , , , , , .


Ecrivez un message de sympathie, votre message sera publié publiquement sur la page

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

S'il vous plaît prendre note que toutes les informations personnelles telles que l'adresse civique, e-mail, numéro de téléphone seront supprimés de votre message de sympathie, afin de protéger votre vie privée. De plus, tout message contenant des commentaires non-respectueux ou utilisant un langage inapproprié ou toute forme de publicité sera également supprimé..